Je créé une page pour rendre hommage à mon grand père qui nous a quitté il y a déjà pas mal d'années, mais qui, je pense, m'a transmis sa passion pour la pâtisserie/boulangerie quand j'étais encore petite.

 

Je ne garde pas beaucoup de souvenirs en mémoire de cette époque, mais en contre partie, j'en retrouve par les photos diverses que je possède.

 

Papi, ancien boulanger, (ancien conducteur de bus aussi) qui a également transmis cette passion à son fils (mon parrain) et mon frère. Tous les deux, ils aiment bien réaliser des viennoiseries ainsi que du pain ensemble. Moi, je n'ai pas cette même proximité que mon frère puisse avoir avec mon parrain, je me contente uniquement de regarder et de prendre des conseils de "boulanger". Et goûter aussi en grande gourmande que je suis. Si, pardon, j'ai doré les tartes aux pommes et tartes aux abricots et essayé de faire des croissants avec mon frère quand parrain avait le dos tourné. Je ne me sens pas à l'aise en fait, pas à la hauteur, peur de faire une bêtise devant sa technique. Je deviens toute fébrile.

 

C'est souvent quand je veux réaliser une viennoiserie, que je téléphone à ma grand mère pour lui demander "il faisait comment papi?". J'aime beaucoup également lire ses "recettes". Ecrites de ses propres mains, voir son écriture. Je dis recettes, mais le plus souvent c'est les quantités et ingrédients qui sont notés sur son calepin. Après, à toi de bien faire. 

 

Quand je pense à ses viennoiseries, j'ai deux goûts qui me viennent directement en bouche. Je peux sentir leur odeur aussi. Celui du jésuite (c'était divinement bon!) avec des amandes grillées par dessus et du sucre glace cuit bien croustillant. Celui de ses coques ou chichis (je ne parle pas du beignet) garnis de crème pâtissière à la vanille. Qu'est ce que c'était bon! Je veux retrouver ce goût, cette odeur, cette gourmandise d'enfant. 

 

Evidemment, je déguste les viennoiseries de mon parrain ou encore les miennes, mais elles sont différentes des siennes. Celles de mon parrain s'y rapprochent assez tout de même. Il a gardé tout l'équipement que mon grand père avait dans sa boulangerie. Le four à pain en pierre, le pétrin, le laminoir pour les pâtes, les accessoires pâtisserie et boulangerie (cônes pour pièce montée, poches à douilles, douilles, lames, moules, emportes pièces, tapis pour le pain, plaques, pelle à pain et je dois en oublier encore). Des trésors en fait. 

 

Quand je fais des royaumes/couronnes des rois, je pense automatiquement à lui (les siens étaient succulents), je me demande si ça lui aurait plu. Est ce qu'il trouverait ça beau? Est ce qu'il trouverait ça bon? J'aurais bien aimé avoir ses conseils pour ne rien râter, ou pour rattraper les erreurs. C'est pour cela que quand je fais de la pâtisserie/viennoiserie, j'essaie de me donner à fond, pour ne pas le décevoir. Je sais que même si il ne fait plus partie de ce monde, qu'il est quelque part par ici et qu'il me voit.

 

Ma couronne briochée de ce jour, elle est pour lui. C'est mon hommage! Pour toi Papi!

 

Souvenir d'enfance 

2014-01-11 22

 

 

Quelques réalisations de mon parrain et mon frère

 

2012-09-14 182012-09-14 18

 

2012-09-14 182012-09-14 182012-09-14 18

 

Une des frangipanes de mon parrain, réalisée la semaine dernière

 

2014-01-07 192014-01-07 19

2014-01-07 19